Causes de la fatigue (liste non exhaustive)

Le problème avec la fatigue, c’est qu’elle peut avoir de multiples causes. Lorsque j’ai commencé mes recherches, j’ai donc acheté des livres, surfé sur internet,posé des questions autour de moi, de manière à essayer d’y voir plus clair au niveau des conditions qui peuvent mener à ressentir un grand épuisement.

Mais je me suis vite rendue compte aussi qu’il y avait un second problème, le vocabulaire. Il est très pauvre en français lorsqu’il s’agit de désigner ce qui se rapporte à cet état désagréable ! Et ce manque de précision ne permet pas facilement de faire la distinction entre les différents types de vécus, sans parler de l’intensité. Ce manque de termes pour désigner la fatigue m’a fait penser à une particularité des Inuits qui ont plus de 50 mots pour désigner la neige et la glace. C’est compréhensible au vu de l’importance que revêt pour eux une grande précision à ce niveau là. Je pense que au vu du nombre de personnes en France et de part le monde qui se plaignent de fatigue, nous pourrions gagner à être plus précis sur ce sujet.

J’ai donc aussi listé les différentes terminologies que j’ai vu employer et lorsque je disposais de l’information leur modes de fonctionnement (apparition, maintien, aggravation, amélioration, guérison, comorbidités, facteurs impliqués, etc…)

J’ai remarqué au niveau des différents discours que l’intensité de la plainte en tant que souffrance peut être particulièrement forte sans que la gravité soit en conséquence et inversement. Je pense que c’est parfaitement possible.

Déjà parce que je me souviens à quel point je pouvais souffrir de la fatigue alors qu’elle disparaissait avec le repos, mais aussi parce que je fais le parallèle avec les douleurs ressenties : certaines douleurs sont atroces mais bénignes alors que des maladies mortelles à court ou moyen terme ne font pas mal (ou pratiquement pas) avant qu’il ne soit trop tard (comme dans le cas du cancer du poumon par exemple).

Tout cela pour dire que je ne mets absolument pas en doute ni ne déprécie les épreuves que peuvent vivres des personnes qui seraient fatiguées de manière transitoire (manque temporaire de sommeil ou excès d’activité limité dans le temps par exemple) mais toujours en bonne santé. D’autant que si les causes initiales de la fatigue viennent à perdurer, il est possible que la bonne santé ne dure pas bien longtemps…

Les causes possibles de fatigue : (j’ai écrit tout ce que j’ai lu ou entendu, sans aucune censure, je ne cautionne pas tout, loin de là, et notamment dans la rubrique psy !)

Avant propos : la fatigue n’est pas reconnue en tant que maladie à part entière. Le problème c’est que bien souvent la cause n’est pas connue. Il y a bien sûr forcément une cause, mais nos connaissances scientifiques ne sont pas forcément encore capables de l’appréhender et de nous permettre de la découvrir, ou bien le coût des moyens à mettre en oeuvre (multiplication d’examens coûteux) pour éliminer la longue liste des possibilités, exclue une investigation complète, même lorsque la science actuelle est assez avancée pour le permettre.

I Les causes psychologiques :

  1. Dépression, burn-out, burn-out maternel
  2. Névrose ou répression émotionnelle (il s’agit du déni d’un ressenti, par exemple une trop grande colère, la contenir est épuisant), hystérie (c’est un peu différent, la personne s’interdit d’agir mais n’a pas conscience de cette interdiction. Elle porte par exemple elle porte un jugement moral sur ses actions possibles et son inconscient lui bloquerait toute énergie pour lui éviter d’agir « mal »)
  3. Anxiété, stress
  4. TOC
  5. Somatisations (convertir un stress par exemple en trouble physique)
  6. Fatigue refuge ou fatigue alibi (pour se protéger de quelque chose ou fuir une réalité trop difficile par exemple)
  7. Sschizophrénie, trouble bipolaire, autisme et troubles envahissants du développement
  8. Insomnie, qui peut être psychologique ou d’origine purement physiologique dans certains cas aussi
  9. Prophétie auto-réalisatrice : se persuader d’être épuisé au point de créer la sensation
  10. Kinésiophobie : peur de l’activité physique en pensant (à tort) qu’elle est néfaste qui empêcherait de récupérer de l’énergie et maintiendrait ainsi l’état d’intense fatigue
  11. Manque de motivation, paresse, fainéantise, manque de volonté

II Causes pharmacologiques :

  1. Chimiothérapie, hypnotiques, antihypertenseurs, antidépresseurs, calmants, neuroleptiques, effets secondaires d’autres types de médicaments qui sont très nombreux…
  2. Abus ou sevrage d’une substance (y compris l’alcool)

III Causes endocriniennes/métaboliques

  1. Chez un enfant la croissance et bouleversements hormonaux provoquent de la fatigue. Les femmes ont aussi un psychisme plus fragile, plus de troubles de l’alimentation, de régimes, fatigue accrue par le travail, les enfants, la puberté, les règles, les grossesses, la ménopause, le niveau social. Il existe aussi des spécificités du troisième age avec fatigabilité accentuée
  2. Hypertension
  3. Insuffisance circulatoire cérébrale
  4. Anémie (pâleur, malaises), baisse des globules blancs (défenses immunitaires)
  5. Affection du colon soit par diarrhée avec perte d’eau et de sels minéraux ou constipations par intoxication des déchets organiques non évacués ou réabsorbés par le colon
  6. Spasmophilie par hyperexcitabilité neuromusculaire
  7. Scléroses entraînent une fatigue du à la dégénérescence du système nerveux, organisme de commande de tout notre corps
  8. Maladies neurologiques : parkinson fatigue liée aux mouvements incessants du corps
  9. Maladies musculaire ou myopathies fatigabilité musculaire
  10. Cures d’amaigrissement trop brutales, alimentation déséquilibrée ou trop raffinée, surnutrition (obésité, ronflement, …)
  11. Réveil nocturne par perturbations organiques : digestives (repas trop copieux) respiratoire (ronflement) cardio-vasculaires (oppression)
  12. Hyperactivité
  13. Faiblesse d’un organe d’élimination (foie, reins entraînant une accumulation des déchets biologiques
  14. Maladie génétique : progéria qui entraîne un vieillissement prématuré
  15. Facteurs génétiques (rythmes énergétiques de la journée, mensuels ou saisonnier ou annuels)
  16. Toxiques produits par l’organisme : acide lactique, maladies métaboliques de l’organisme : diabète, cholestérol, lipides, acide urique, qui encrassent les cellules
  17. Pour les fatigues psychologiques, les vitamines du groupe B, B1 et B6 surtout pour le fonctionnement des cellules nerveuses. E contre l’usure générale de l’organisme
  18. Manque ou excès de sels minéraux régulés par la glande surrénale, baisse du potassium (insuffisance d’apport ou excès d’élimination d’origine médicamenteuse : les diurétiques peuvent entraîner de la fatigue avec des troubles rythme cardiaque) manque de calcium, magnésium (crampes, migraines de stress …), une baisse de fer entraîne baisse de l’hémoglobine, une baisse de sélénium et du zinc un vieillissement prématuré. Vitamine C, vitamine B12, vitamine D (nécessaire pour l’assimilation du calcium et magnésium)
  19. Apports nutritifs ou mauvaise assimilation des aliments (troubles digestifs, intestinaux) ou mauvaise hydratation
  20. Hypercalcémie
  21. Insuffisance hépatique chronique
  22. Insuffisance rénale chronique
  23. Hypoglycémie qui entraîne une diminution de la nutrition du tissus nerveux, un diabète qui provoque une intoxication cellulaire (deux cas pouvant même conduire au coma)
  24. Hypothyroïdie, hyperthyroïdie ou dysfonctionnement au niveau d’autres glandes : hypophyse, pancréas, glandes sexuelles, corticosurrénales

IV Causes cardio-pulmonaires

  1. Insuffisance cardiaque congestive chronique, séquelle d’infarctus ou d’AVC
  2. Bronchopneumopathie obstructive chronique
  3. Insuffisance respiratoire chronique par baisse de l’oxygénation et augmentation du gaz carbonique dans les tissus par augmentation de la paroi des alvéoles pulmonaires

V Causes infectieuses (microbienne ou virale qui entraînent de fortes asthénies car les antibiotiques ne détruisent pas le virus, il faudrait pour cela tuer la cellule en même temps que l’intrus !) ou maladie parasitaire

  1. Endocardite bactérienne
  2. Tuberculose
  3. Affection virale (grippe, mononucléose, hépatite, VIH, CMV, HPV…)
  4. Parasitoses : paludisme, amibiase
  5. Fragilité aux infections à répétition (rhumes, rhino-pharyngites, bronchites, gastroentérites…)
  6. Séquelle d’une grave infection : ex des survivants du virus Ebola
  7. Maladie de Lyme

VI Troubles du tissu conjonctif

  1. Polyarthrite rhumatoïde, Spondylarthrite ankylosante, polymyalgia rheumatica
  2. Maladies liées aux anticorps, rhumatismes inflammatoires…

VII Perturbations/interruption du sommeil, manque de sommeil

  1. Apnée du sommeil
  2. Reflux gastro-oesophagien
  3. Mouvements périodiques des jambes (maladie des jambes sans repos)
  4. Bruxisme
  5. Durée du sommeil raccourcie et/ou le décalée

VIII Causes néoplasiques/hématologiques

  1. Tumeurs malignes ou cancéreuses ou bien traitement : chimiothérapie, etc…
  2. Anémie

IX Causes environnementales

  1. Une très grosse fatigue liée à un excès important de dépenses physiques, affectives ou professionnelles
  2. Plusieurs épisodes de fatigue marquée répétitifs
  3. Causes mécaniques grossesses, opérations, accidents
  4. Environnement : oxyde de carbone, métaux lourds (cuivre, plomb, mercure…), myofasciite à macrophage (chez certaines personnes, l’hydroxyde d’aluminium qui est utilisé comme adjuvant dans de nombreux vaccins provoque cette maladie neurologique)
  5. Mauvaises habitudes (tabac, alcool, nourriture, tranquillisants, existants, sédentarité, manque d’hydratation…), perturbation des rythmes fondamentaux (sommeil, alimentation, repos, etc…)
  6. Automne : morosité avec prévision de l’hiver, reprise du travail et l’organisme doit modifier ses métabolismes pour pouvoir faire des réserves pour la période hivernale ou dépression hivernale par manque de soleil

X Causes idiopathiques

  1. Fatigue chronique idiopathique
  2. Syndrome de fatigue chronique (fatigue depuis>6 mois + 4 symptômes associés ou plus)

J’aborderai la terminologie concernant la fatigue dans le prochain post. Je tiens à préciser que la plupart du travail pour répertorier les maladies n’est pas de moi mais vient de ce site : http://www.mcc.ca/objectives_online/objectives.pl?lang=french&loc=obj&id=33-F (qui n’est pas/plus en ligne à ce jour). Je n’ai fait que de compléter au fur et à mesure de mes recherches (j’ai donc peut-être fait quelques erreurs de classement)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s